Informations

Nouveaux produits

Annale Concours

Les concours de catégorie A

  • Conseil d'État
    • Magistrat des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel
  • Ministère de la culture et de la communication
    • Architecte en chef des monuments historiques
    • Architecte-urbaniste de l'État (architecte des bâtiments de France)
    • Assistant-ingénieur
    • Chargé d’études documentaires
    • Chef de travaux...

Les concours de catégorie A

  • Conseil d'État
    • Magistrat des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel
  • Ministère de la culture et de la communication
    • Architecte en chef des monuments historiques
    • Architecte-urbaniste de l'État (architecte des bâtiments de France)
    • Assistant-ingénieur
    • Chargé d’études documentaires
    • Chef de travaux d'arts
    • Conservateur du patrimoine
    • Ingénieur d'études
    • Ingénieur de recherche
    • Ingénieur des services culturels et du patrimoine
    • Inspecteur et conseiller de la création, des enseignements artistiques et de l'action culturelle
    • maître-assistant des écoles d'architecture
    • professeur des écoles d'architecture
    • professeur des écoles nationales d'arts
  • Ministère de la défense
    • l’ensemble des officiers
    • Ingénieur d'Études et de Fabrication
  • Ministère des Affaires sociales et de la santé
    • Inspecteur de l’action sanitaire et sociale
    • Conseiller d’éducation populaire de la jeunesse
  • Ministère de la justice
    • Magistrat
    • Directeur des services pénitentiaires
    • Directeur de la protection judiciaire de la jeunesse
    • Professeur technique de la protection judiciaire de la jeunesse
    • Greffier en chef
  • Ministère de l’économie et des finances
    • Inspecteur de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes
    • Inspecteur des douanes et droits indirects
    • Inspecteur analyste des douanes et droits indirects
    • Inspecteur des finances publiques
    • Inspecteur analyste des impôts
    • Administrateur de l'Insee
    • Commissaire contrôleur des assurances
    • Ingénieur économiste de la construction
    • Attaché de l’INSEE
    • Huissier du Trésor Public
  • Ministère de l’éducation nationale
    • Professeur des écoles, Professeur certifié ou de lycée professionnel
    • Administrateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur
    • Attaché de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur
  • Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
    • Concours ITRF
    • Conservateur des bibliothèques
    • Bibliothécaire
  • Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité
    • Inspecteur du travail
  • Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables
    • Administrateur des Affaires Maritimes
    • Inspecteur des Affaires Maritimes
    • Délégué au permis de conduire et à la sécurité routière
  • Ministère de l’Intérieur
    • Commissaire de police
    • Ingénieur de police technique et scientifique
    • Officier de police
    • Officier de gendarmerie
  • Ministère des Affaires Étrangères et européennes
    • Secrétaire des affaires étrangères (cadre général)
    • Secrétaire des affaires étrangères (cadre Orient)
    • Conseiller des affaires étrangères (cadre Orient)
    • Attaché des systèmes d'information et de communication
  • Sénat et Assemblée nationale
    • Administrateur des services de l'Assemblée nationale
    • Administrateur du Sénat
    • Administrateur adjoint du Sénat
    • Administrateur adjoint de l’Assemblée nationale
Détails

Annale Concours Il y a 4 produits.

Sous-catégories

  • Officier de police

    Epreuves du concours externe

    Admissibilité :

    Une épreuve de culture générale consistant en une dissertation sur un sujet d’ordre général relatif à l’évolution des idées et des faits politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde depuis 1900 jusqu’à nos jours (durée : quatre heures ; coefficient 4)

    Une épreuve consistant, à partir d’un dossier documentaire à caractère administratif, en la résolution d’un cas pratique visant à dégager des propositions et solutions argumentées. Le dossier peut comporter des graphiques ainsi que des données chiffrées. Il ne peut excéder trente pages (durée : quatre heures ; coefficient 3)

    Une épreuve consistant en un questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur les connaissances générales des événements qui font l’actualité politique française et internationale, le fonctionnement institutionnel politique français et européen, les règles du comportement citoyen, les missions et l’organisation générale des services de la police nationale et des services du ministère de l’intérieur (durée : une heure ; coefficient 3).

    Un questionnaire à choix multiple ou à réponses courtes portant sur le droit administratif général et/ou les libertés publiques (durée : une heure ; coefficient 2)
    Une épreuve portant sur le droit et/ou la procédure pénale (durée : trois heures ; coefficient 2).

  • Officier de Gendarmerie

    Epreuves d’admissibilité :

    - une épreuve de culture générale (5 heures) : Elle consiste à rédiger, avec ou sans l'aide d'une documentation un devoir sur un sujet d'ordre général se rapportant à l'évolution des idées et des faits politiques, économiques et sociaux en France et dans le monde depuis le début du xxe siècle ;
    - une épreuve de synthèse de dossier (4 heures) : Synthèse en trois pages maximum d'un dossier de vingt pages maximum portant sur des idées ou des faits d'actualité ;
    - une épreuve à option (4 heures) : Cette épreuve porte, au choix du candidat, sur l'une des matières suivantes :

    • géographie économique et humaine,
    • histoire contemporaine,
    • sciences économiques,
    • gestion,
    • mathématiques,
    • physique,
    • chimie,
    • biologie,
    • technologies de l'informationet de la communication,
    • droit pénal,
    • droit administratif,
    • droit constitutionnel et libertés publiques,
    • droit communautaire et européen,
    • relations internationales,
    • langue vivante (au choix : allemand, anglais, espagnol, italien).

    Epreuves d’admission :

    Les épreuves d'admission se déroulent en principe au mois de juin en région parisienne. Elles comprennent :

    Des épreuves orales :


    Une épreuve d'aptitude générale qui consiste, en :

    • un entretien individuel, réalisé par un psychologue, destiné à éclairer le président du jury sur l'adaptabilité du candidat à l'emploi. Cet entretien ne nécessite aucune préparation particulière et comprend des tests écrits et un entretien oral ;
    • un entretien individuel du candidat avec le président et les vice-présidents du jury (exposé de 15 à 20 minutes sur un thème général se rapportant à des idées ou à des faits dont la connaissance est nécessaire à la compréhension du monde moderne, suivi d'un dialogue avec le jury). Après tirage au sort du sujet de l'exposé initial, le candidat bénéficie d'un temps de préparation de 20 minutes.
    • une épreuve sur l'organisation générale de la défense (30 minutes) : interrogation comprenant un exposé tiré au sort et des questions subsidiaires (Un document de préparation à cette épreuve est adressé par la direction générale de la gendarmerie nationale aux candidats déclarés admissibles) ;
    • une épreuve de langue vivante étrangère (30 minutes) : commentaire et traduction, en partie ou dans son intégralité, sans dictionnaire, d'un texte portant sur un sujet d'actualité ou de société. Le candidat opte pour l'une des langues suivantes : allemand, anglais, espagnol, italien. Cette langue est obligatoirement différente de celle éventuellement choisie pour la 4e épreuve d'admissibilité.

     

    Des épreuves sportives :

    • une épreuve de natation : 50 m nage libre avec ou sans virage ;
    • une épreuve de course de demi-fond : course de 3 000 mètres, effectuée sur une piste d'athlétisme, avec départ en ligne (tenue de sport, chaussures à pointes autorisées) ;
    • une épreuve de course de vitesse : course de 50 mètres effectuée sur une piste et en couloir (tenue de sport, chaussures à pointes autorisées) ;
    • une épreuve de grimper à la corde lisse (1 x 5 m) à l'aide des bras et des jambes.

     

  • Lieutenant de sapeur...

    - Concours externe de lieutenant de sapeur-pompier :

    - Concours interne de lieutenant de sapeur-pompier :

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.